Une concertation citoyenne pour l’avenir des vallées, pourquoi ? 

Afin d’envisager des perspectives pour les vallées durement touchées par la tempête Alex, le Gouvernement a souhaité mettre en place une dynamique territoriale en invitant les maires, les élus et les habitants à élaborer des projets de développement pour les vallées.

La concertation citoyenne est une démarche participative menée avec les habitants. Elle vise à leur donner la parole et à leur permettre de contribuer au devenir de leurs villages, de leur vallées. L’Etat s’est engagé à financer, à hauteur de 50 millions d’euros, des projets innovants, structurants et durables, pour le développement et l’attractivité des vallées dans tous les domaines (mobilité, agriculture, santé, tourisme, transfrontalier…). Ce financement exceptionnel sera complété par des financements émanant des collectivités territoriales, de l’Union européenne… pour atteindre un potentiel de 100 millions d’euros.  Les propositions que vous ferez viendront enrichir les ambitions des élus. Une part de cette enveloppe sera réservée au financement de projets concrets et jugés essentiels par les citoyens en accord avec les élus.  

Comment va se dérouler cette concertation ?

  • A partir d’un diagnostic territorial partagé, issu de la contribution d’un grand nombre d’acteurs du territoire (services de l’Etat, collectivités territoriales, acteurs économiques, associations et collectifs…), la concertation devra répondre aux questions suivantes :
    • Comment faire des vallées un territoire innovant et en mesure d’affronter les défis du futur ?
    • Autour de quelles dynamiques les vallées doivent-elles se projeter ?
    • Quels projets de territoire sont susceptibles de les faire aboutir ?
  • Un dispositif en plusieurs étapes a été élaboré : 
    • Ce diagnostic sera ensuite discuté dans deux séries d’ateliers prospectifs et participatifs : avec les habitants d’une part et avec les maires et les élus de l’autre ;
    • Une consultation en ligne ouverte à tous. Elle permettra de recueillir des réactions au diagnostic et des contributions ;
    • Une phase de consolidation des projets par les maires et les élus  permettra de faire émerger une feuille de route comprenant une cartographie des enjeux, des dynamiques de territoire pour demain et une sélection de projets susceptibles d’y contribuer. Cette feuille de route s’appuiera sur la présentation, par les habitants, des résultats de leurs travaux.
    • Après une étape d’arbitrage entre l’État et les élus, une phase de restitution publique sera organisée auprès des habitants et de tous les acteurs du territoire.

Quand ?

Trois journées d’ateliers sont prévues dans le cadre de cette concertation.

Deux premières journées sont prévues dans chacune des vallées touchées par la tempête Alex.

  • Dans la vallée de la Roya, la concertation se déroulera les 31 janvier et le 1er février 2022 de 9h30 à 16h30.
  • Dans la vallée de la Tinée, la concertation se déroulera les 3 et 4 février 2022 de 9h30 à 16h30.
  • Dans la vallée de la Vésubie, la concertation se déroulera les 3 et 4 février 2022 de 9h30 à 16h30.

A l’issue de ces ateliers, une synthèse globale et transversale aura lieu le 15 février réunissant tous les participant de chacune des vallées de 9h30 à 16h30.

Le tirage au sort qui permettra de sélectionner les 50 participants par vallée se déroulera le 18 janvier 2022.

Où ?

Dans la vallée de la Roya, la concertation se déroulera à Saint-Dalmas de Tende.

Dans la vallée de la Tinée, la concertation se déroulera à Clans.

Dans la vallée de la Vésubie, la concertation se déroulera à Saint-Martin-Vésubie.

La journée de synthèse des trois vallées se déroulera à Nice

Qu’est ce qu’on va faire pendant ces trois jours ? 

Les deux jours de concertation seront partagés en deux temps. 

Dans un premier temps, les participants seront invités à prendre connaissance et à réagir au diagnostic territorial qui a été élaboré par l’ensemble des acteurs. Ce diagnostic territorial fait le bilan des atouts, des ressources territoriales, mais aussi des handicaps des vallées. Il prend en compte les enjeux identifiés et les pistes de développement envisageables.   

Dans un second temps, les habitants réfléchiront et envisageront, de leur point de vue, les éléments à prendre en considération. Ils proposeront ainsi les projets, les équipements à mettre en œuvre. Ces préconisations seront rassemblées au sein d’un cahier participatif.

Lors de la phase de synthèse, les panels de citoyens pour chacune des vallées présenteront  leur cahier participatif et échangeront sur les propositions choisies. La restitution se fera en présence du Préfet délégué à la reconstruction des vallées.

Qui organise ?

Le projet de concertation sur l’avenir des vallées est piloté par la Direction Interministérielle de la Transformation Publique et la Préfecture des Alpes Maritimes – Préfet délégué à la reconstruction des vallées. Les ateliers de concertation seront animés par l’agence État d’Esprit Stratis.

Pourquoi moi ?

Dans le cadre de la concertation sur l’avenir des vallées, 150 habitants des vallées de la Roya, de la Vésubie et de la Tinée ont été tirés au sort sur la base des inscriptions reçues. Les trois groupes on été constitués afin de garantir la plus grande diversité des participants (âge, sexe, profession…).

L’objectif n’est pas de rassembler des experts, mais d’associer les habitants qui souhaitent prendre la parole et s’engager. Pour vous c’est une opportunité de contribuer au devenir de vos vallées, de donner votre ressenti sur l’état de votre territoire et de proposer des projets de développement et d’investissement que vous jugez collectivement prioritaires.

Qui peut participer ?

La concertation est réservée aux habitants des vallées concernées, qu’ils soient résidents permanents (propriétaires ou locataires) ou propriétaires d’une résidence secondaire.

Comment ça se passe pour la logistique ?

Les transports et la restauration seront pris en charge par l’organisation des ateliers. Afin que nous puissions organiser cette prise en charge, il est important que vous nous transmettiez vos coordonnées.

À quoi cela m’engage-t-il ?

À participer à l’ensemble des 3 réunions.

Est-il nécessaire d’être présent aux 3 dates ?

C’est absolument indispensable et c’est la condition de votre participation.

À quoi servira mon avis ?

Votre contribution permettra de construire et de tracer des perspectives de développement pour les vallées, plus d’un an après la tempête Alex. Vos réflexions et préconisations sur l’avenir des vallées seront consignées dans un cahier participatif reprenant l’ensemble des projets à engager qui sera présenté aux élus, leur permettant d’enrichir leurs propres ambitions pour l’avenir des vallées.

Les élus, les collectivités territoriales et l’Etat formaliseront ensuite un engagement sous forme d’une contractualisation qui portera ces projets. A compter de second semestre 2022, des projets pourront être engagés.

Est-ce que je serai informé des résultats de ces ateliers ?

Vous serez informé et vous participerez même à la restitution des résultats de ces ateliers. Le Gouvernement, à travers la préfecture des Alpes-Maritimes et le préfet délégué à la reconstruction, s’engage à vous indiquer comment vos contributions et vos recommandations seront prise en compte. Vous serez ainsi informés de la mise en œuvre des projets que vous aurez contribué à identifier.